Votez Pour Moi

Sujets .:. Inferno

Sujet clôturé
Inferno
De unistra
Le 16/08/18 à 13:31:41


''politique jeu'' Entrée... votezpourmoi.com, inscription, compte ''ericmaire'', mail, confirmation, voilà.
J'appuie sur la touche ''Entrée'' non sans une certaine appréhension... Que va-t-il se passer ?

WOUUUFFFFFF je suis propulsé à l'intérieur de mon ordinateur, en mode jumanji quoi... C'est grave chelou ! J'entends venue d'en haut une voix qui sent la banane en état de décomposition avancée : * Donkey est votre tuteur. *
Hum...Cette histoire ne m'inquiète pas plus que ça, peut-être n'ai-je pas encore eu le temps de me rendre compte et de paniquer... Et puis en même temps, c'est un récit de Fysk, il faut s'attendre à tout.... Mais bon, on m'annonce un tuteur... Un homme qui m'aiderait à explorer cette ville typique mais si bizarre qui est érigée devant mes yeux … Qui sait, peut-être le Virgile de Dante?

Virgile s'approche... Ah, tiens, c'est une jolie elfe ! Je ne m'imaginais pas ce donkey comme ça. Bon, plus rien ne me surprend... Je me laisse emporter par la magie de VPBIBI.... La belle créature m'adresse la parole d'un ton neutre qui jure avec son raffinement physique excessif :

''Salut, mon gars, je m'appelle Legend, et je viens te faire visiter un peu cette ville-asile qu'est VPM. A tout moment, tu peux te désinscrire, mais tu ne pourras alors plus voir ces jolies lèvres qui te parlent.
-Ce serait fort dommage, dis-je d'un air un peu trop convenu. Mais vous n'êtes pas donkey ?
-Tu peux me tutoyer, tout le monde le fait ici, sauf les multis qui jouent aux débiles pour ne pas se faire remarquer soi-disant, ce qui est trop fréquent amha !! Non, je ne suis pas Donkey, c'est ton tuteur ? Un tuteur ne s'occupe jamais de son filleul, c'est la règle numéro 1 de VPBIBI ! Enfin, pas la numéro 1 en importance, mais chronologiquement, vu que c'est le premier problème rencontré par les nouveaux...''

Je l'écoute monologuer, me présenter le but de ce reality-game : devenir concierge des immeubles les plus importants de la ville, d'ailleurs elle va me mener à une petite isba où je ferai mes armes. Nous rencontrons des personnages bizarres voire flippants à chaque coin de rue alors que nous déambulons dans ce qui semble être la vieille ville. Ici nous voyons, dans une ruelle sombre, deux individus louches qui échangent des billets en nous fixant avec leurs yeux verts, là nous sommes nez-à-nez avec un hérisson pas mignon du tout qui menace de nous faire la peau … Çà et là nous sommes encerclés par des rayvolutionnaires criant ''Chlochlos-u akbar'' et nous demandant de signer des pétitions incompréhensibles, tant orthographiquement que syntaxiquement …

Nous rejoignons la grand-rue. Ça sent le foutre cru... Un jeune homme se tient là sur une estrade, haranguant une foule de femmes seins à l'air, et disant des trucs peu compréhensibles sur le retour d'Izamissle ou je ne sais pas qui. Nous écrasons des préservatifs et des journaux. J'en ramasse un. La machine à commentaires à côté se concentre sur ce que je vois en ce moment :
''Tu as vu Fysk, et voici tous les journaux dont il a écrit l'intégralité des pages. Un pervers illuminé.''
Puis elle s'étend sur son score dans l'immeuble Montpellier à l'élection du concierge, où il ne pourra pas se représenter faute d'argent ; d'où ses conférences diurnes devant des écervelées de première. Et de terminale.

''Lui, là, c'est Zerozerosept'', me murmure-t-elle en arborant un grand sourire à destination du gonze.
C'est ce vieux barbu qui me bouscule, marmonnant dans sa barbe.
''Cet homme-là n'est plus qu'un ronchonnement. Il a été dévoré par la haine et la râlerie.''
J'en frissonne et, croyez-moi, ce n'est pas un orgasme...

Une barrière. Derrière, l'autoroute. Sur le bord de la voie, un homme a un fusil à l'épaule, braqué sur une femme que j'ai envie de déshabiller avec mes dents (a). Sous mes pieds, un aventurier ouvre le sol comme un voleur venu du monde souterrain... Legend commence à discuter avec lui, et j'en profite pour regarder autour de moi...
Je vois un clocher dans une rue parallèle, un minaret à l'opposé. Un poulpe (!) se balade dans la rue, avec un casque de nain...

Puis Legend se souvient de moi et me présente, tout en anacoluthes, son ami Bobmorane. C'est, paraît-il, un vieil homme qui semble si jeune car il vit près du centre de la Terre. Pendant les présentations, l'aventurier m'a semblé devenir de plus en plus banal.

Nous marchons ensemble jusqu'à une sorte d'EHPAD. Ce n'était probablement pas le chemin prévu initialement, mais notre invité doit rendre visite à une certaine Engels, ou Ngelse, qui serait en fait un homme, je n'ai rien compris. Dans le bâtiment, nous allons déposer l'aventurier dans les vestiaires (le personnel s'en charge à présent) et allons rendre visite (tant qu'on y est) au docteur Luman, un homme à l'humour décapant mais quelque peu gênant par un excès de Sarkasme ; à Fujifene, chambre 25, qui tripote une radio des années 2000 ; à Summerzik, chambre 45, qui se prend pour un teckel ; à Saphir, chambre 55, qui espionne le kiwi de la chambre 56 par un trou fait dans le mur pourtant très épais (il pourrait avec son talent s'échapper mais bon...) ; et Cébéhesse, chambre 102, qui est devenu un Schizo, mais attention, du fisc.

Notre petit voyage continue : nous rendons visite à Magne dans l'église, et Legend me présente Zalou dans son bordel.

Puis elle me mène aux champs entourant la ville, me montrant l'isba où commencera ma carrière VPBIBIenne.....
Et dire que c'est ça, VPBIBI !


De motti
Le 16/08/18 à 13:41:52

pouce bleu ^^


De bellazelda
Le 16/08/18 à 16:52:03

Ca mérite un pouce bleu, tu as oublié de parler du mari de Legend :p


De voteforlily
Le 16/08/18 à 19:11:51

Merci :)
Quel dommage^^


De anetheron
Le 17/08/18 à 22:00:49

Oui celui-ci aurait deux mots à te dire à propos de sa femme justement...


De motti
Le 17/08/18 à 22:41:18

tu resteras calme mon casquou, n'est-ce pas ? ^^


De unistra
Le 18/08/18 à 10:16:55

Ohquejaipeur.